} Connaissez-vous vraiment la puissance des Huiles Essentielles ?

Connaissez-vous vraiment la puissance des Huiles Essentielles ?

avatar

Nathalie Bolly

8 décembre 2021

Contrairement à ce que certaines personnes peuvent croire, les Huiles Essentielles c’est du sérieux !! Elles intéressent des scientifiques depuis plusieurs décennies et on retrouve un bon nombre d’études à leur sujet.
Aujourd’hui, je vous propose d’explorer cet aspect un peu plus en détail 😉

Des études sur les Huiles Essentielles ? Mais où donc, et pourquoi ?

En fait, il existe des études scientifiques réalisées un peu partout dans le monde, sur tous les continents, et ce, depuis des dizaines d’années. Et toutes vont dans le sens de prouver l’efficacité des Huiles Essentielles dans un domaine ou l’autre.
Comme vous le savez, les Huiles Essentielles sont des concentrés super-puissants de différentes plantes aromatiques.
Or, comme vous le savez certainement aussi (sinon je vous le rappelle maintenant 😉), une grande quantité de médicaments ont été, et sont encore, élaborés sur base de connaissances traditionnelles des plantes thérapeutiques ou sur base de recherches chimiques à leur sujet.

plantes-aromatiques

C’est ainsi que l’Huile Essentielle de Gaulthérie couchée contient principalement du salicylate de méthyle, molécule utilisée (avec le menthol notamment) dans le Reflex Spray par exemple. D’ailleurs, si vous connaissez ce médicament, vous avez peut-être déjà pu constater à quel point son odeur est proche de celle de l’Huile Essentielle de Gaulthérie couchée.
Aussi, le cinéole est une molécule utilisée dans beaucoup de médicaments anti-inflammatoires pour les voies respiratoires comme les suppositoires bronchodermine, le calyptol, … Or, on le retrouve naturellement dans l’Huile Essentielle d’Eucalyptus globulus mais également dans de nombreuses autres Huiles Essentielles comme le Ravintsara et l’Eucalyptus radié pour ne citer qu’eux.
De plus, je suis sûre que vous connaissez, au moins de nom, le menthol qui est notamment présent dans des comprimés pour la gorge (ou même le Reflex Spray dont je vous ai parlé plus haut). Il fait aussi partie des différentes molécules de l’Huile Essentielle de Menthe des champs et de Menthe poivrée. Cette molécule aide, entre autres, à diminuer, voire à supprimer, la douleur.
Et je pourrais continuer avec le camphre, le thymol, le bornéol et d’autres molécules issues du monde végétal et présentent tout naturellement dans les Huiles Essentielles.
L’avantage des Huiles Essentielles sur les médicaments est que les premières contiennent des dizaines voire des centaines de molécules différentes et non 1 seule molécule (ou 2 ou 3) comme c’est souvent le cas des secondes. Cet aspect confère à une même Huile Essentielle des propriétés différentes et souvent complémentaires.
Prenons l’Huile Essentielle de Ravintsara par exemple. Vous savez maintenant qu’elle contient du 1,8 cinéole qui est un bon anti-inflammatoire des voies respiratoires. À cette molécule “principale” s’ajoute des molécules comme l’α-terpinéol, la sabinène, …, qui viennent potentialiser son action et en faire une excellente antivirale, un booster de votre système immunitaire et un très bon expectorant notamment. Vous comprenez dès lors que cet ensemble de molécules différentes rend l’action de l’Huile Essentielle de Ravintsara plus complète.
Aussi, quand on étudie dans le domaine des plantes, on explique presque toujours qu’il vaut mieux utiliser le totum d’une plante c’est-à-dire la plante dans son entièreté. Pourquoi ? Parce qu’on a remarqué qu’on a plus d’effets secondaires quand on isole des molécules (comme c’est le cas des médicaments) que quand on utilise la plante (ou partie de plante) dans son entièreté. En utilisant l’ensemble des molécules, elles ont généralement tendance à s’équilibrer.
Les Anciens pressentaient déjà tout cela et n’ont pas attendu les études scientifiques sur le sujet pour utiliser les Huiles Essentielles pour différents maux (entre autres). D’ailleurs, les formules d’Huiles Essentielles conseillées à l’heure actuelle sont, pour beaucoup, encore assez proches de ce qui se faisait dans le temps. Et oui, pas si bêtes les Anciens…🤔
Mais revenons à nos moutons et laissez-moi vous citer quelques domaines de recherches scientifiques sur l’action des Huiles Essentielles dans des pathologies diverses et variées.

Des recherches sur l’action des Huiles Essentielles sur les virus

Commençons par un sujet qui fait couler beaucoup d’encre : celui du Covid-19 😬
Une étude parmi d’autres montre, in vitro (c’est-à-dire en laboratoire), la capacité des Huiles Essentielles d’Eucalyptus globulus et de Laurier noble, riches en 1,8-cineole, à inhiber la réplication du virus. Ceci permettrait donc de limiter l’aggravation des symptômes, rien que ça.
Aussi, le docteur en pharmacie, Nawel Ziti-Freville, mentionne dans sa thèse qu’il serait bon d’approfondir encore davantage la capacité des Huiles Essentielles à :

  • arrêter les virus avant qu’ils n’aient eu le temps d’envahir vos cellules ;
  • empêcher les virus de s’installer en se fixant sur les récepteurs des membranes cellulaires ;
  • détériorer l’enveloppe des virus, facilitant ainsi le travail de votre système immunitaire.

Et les bactéries résistantes aux antibiotiques ne sont pas oubliées non plus…

L’apparition de ces bactéries se multiplie malheureusement de façon assez alarmante. L’OMS le signale régulièrement et réalise des campagnes de sensibilisation à ce sujet. Et pour cause, *l’apparition de souches microbiennes capables de résister aux antibiotiques provient notamment d’une mauvaise utilisation de ceux-ci comme :*

  • leur prescription abusive (par exemple pour des affections virales sur lesquelles ils n’ont pas ou peu d’effet) ;
  • leur emploi trop court ou trop long ;
  • la présence de traces de ces médicaments dans notre propre chaîne alimentaire via la viande, …

De plus, les germes qui sont devenus résistants aux antibiotiques peuvent transmettre cette faculté à d’autres germes et parcourir de grandes distances.
C’est dire à quel point les antibiotiques doivent être employés correctement et parcimonieusement pour en préserver l’efficacité bien connue.
L’idéal est donc de recourir autant que possible à d’autres solutions, dont les supers Huiles Essentielles 😉
Laissez-moi vous présenter les résultats d’une publication comparant l’utilisation des Huiles Essentielles en diffusion avec des procédures standard d’assainissement hospitalier et ce, pour éviter des maladies nosocomiales.

spray-desinfection

Elle a été menée sur 112 lits et couloirs pendant plus de 5 mois. Elle a montré qu’en recourant à une diffusion par nébulisation de certaines Huiles Essentielles spécifiques, les maladies nosocomiales à l’hôpital ont diminué de 90 % ! Mais ce n’est pas tout. La prescription de médicaments a également rapidement diminué de manière à ce qu’il n’y ait plus besoin de mucolytiques ou bronchodilatateurs. Aussi, on a pu réduire les prescriptions de 70 % des antibiotiques, de 67 % des anti-inflammatoires stéroïdiens et de 33 % des anti-inflammatoires non stéroïdiens. Et tout cela, sans effet secondaire 😜
C’est ainsi que l’équipe de chercheurs a conclu que les Huiles Essentielles utilisées avaient « un grand potentiel pour réduire la contamination microbienne dans les environnements hospitaliers critiques tels que les salles d’hospitalisation ».

Quelques exemples des utilisations des Huiles Essentielles dans les hôpitaux

Vous pensiez que les Huiles Essentielles n’étaient utilisées que par les thérapeutes et les personnes comme vous et moi ?
Heureusement non ! Étant donné tous leurs bienfaits, certains hôpitaux les emploient de plus en plus.
Voici quelques exemples européens. 😉

  • En Belgique, plusieurs hôpitaux utilisent les Huiles Essentielles dans les unités de soins palliatifs, les maternités, les services d’oncologie, … Ils y ont recours principalement pour améliorer le bien-être de leurs patients mais aussi, pour certains d’entre eux, à un niveau thérapeutique.
  • En Allemagne, quelques dizaines d’hôpitaux utilisent les Huiles Essentielles pour des cas plus ou moins graves.
  • En France, on les retrouve notamment dans les services de soins palliatifs, d’oncologie et de gériatrie de certains hôpitaux. Les Huiles Essentielles y sont notamment employées pour lutter contre les insomnies, des troubles nerveux, des problèmes digestifs, des effets secondaires de chimiothérapie mais également pour aider dans les services de réanimation. À certains endroits, la diffusion par nébulisation est utilisée pour assainir et détendre l’atmosphère. À d’autres, on va même jusqu’à mettre en place des protocoles d’aromathérapie contre la nervosité, l’épilepsie, l’automutilation, le mutisme, les ulcères, les reflux gastriques, les troubles du transit, les infections ORL, respiratoires, grippales, et la prévention des épidémies.
  • En Suisse, certains centres médicaux emploient fréquemment les Huiles Essentielles pour les douleurs, maux de tête, inconforts digestifs mais aussi le stress, l’anxiété, …

Et…

… il existe également :

  • des preuves in vitro concernant l’efficacité des Huiles Essentielles antibactériennes contre E. Coli ;
  • une étude tchèque de l’Université des Sciences de la Vie de Prague montrant l’activité de plusieurs Huiles Essentielles contre le Staphylocoque doré ;
  • des recherches américaines attestant de l’action anti-microbienne de certaines Huiles Essentielles plus efficace que les antibiotiques utilisés contre Pseudomonas airuginosa et le Staphylocoque doré.

En conclusion

Ce que je vous ai exposé dans cet article ne représente qu’une petite partie de l’iceberg.
J’ai la chance de connaître différents médecins généralistes qui s’intéressent de près aux Huiles Essentielles et qui les recommandent aussi régulièrement à leurs patients avec succès.
Que ce soit dans les hôpitaux, les maisons de retraite, les crèches, les centres de santé, chez les thérapeutes ou chez vous, les Huiles Essentielles possèdent de nombreuses vertus qui sont de plus en plus prouvées scientifiquement.
Alors, n’hésitez pas à vous en servir et apprenez à les utiliser efficacement et de façon sécurisée !
Si vous avez des questions ou si vous souhaitez partager positivement sur le sujet, les commentaires sont juste en-dessous 😉
Prenez bien soin de vous 🙏💚


Références (18)

  1. https://www.mr-plantes.com/2014/01/le-formidable-pouvoir-des-huiles-essentielles/
  2. https://www.reponsesbio.com/les-etudes-cliniques-des-huiles-essentielles/
  3. https://phyto-pharma.net/medicaments-derives-des-plantes/
  4. https://www.passeportsante.net/medicaments/principes-actifs/fiche/cineole-13465.aspx
  5. https://www.vidal.fr/medicaments/gammes/inongan-4933.html

Articles récents