} Quelques

Quelques "solutions" naturelles à la maladie de Lyme

avatar

Nathalie Bolly

13 juillet 2022

Quand on aime être dans la nature 🌳 et s’y balader, on ne peut malheureusement pas être indifférent·e aux tiques et à la maladie de Lyme qu’elles peuvent véhiculer. Actuellement, je connais malheureusement peu de gens qui n’ont pas déjà été piqués… C’est pour cette raison que je me propose de vous faire part de différentes méthodes naturelles qui pourraient vous être utiles en cas de piqûre de tique…

D’abord, évitez la piqûre de tique !

La prévention est avant tout le meilleur moyen pour ne pas contracter cette maladie 😉
Pour cela, vous aurez sûrement déjà lu ou entendu qu’il faut :

  • vous couvrir le corps de vêtements clairs 🧑‍🚀 : pantalon, t-shirt manches longues, casquette ou chapeau recouvrant bien la tête, et encore mieux la nuque et les oreilles ;
  • porter des chaussures fermées 👟 ;
  • et selon le choix de votre tenue, s’il vous reste des zones non couvertes, vous pouvez les enduire d’une huile végétale telle que l’huile à l’arnica de Weleda.

De retour de la balade, comme je vous en ai fait part dans mon article “La piqûre de tique et l’Huile Essentielle de Tea Tree pour vos petits bouts”, vous devez bien explorer votre peau !!!!

randonnée_nature

La piqûre est là : que faire ?

Si vous trouvez une tique, il faudra la retirer le plus rapidement possible, SANS APPUYER SUR SON ABDOMEN, grâce à une pince à tique vendue en pharmacie.
Si vous n’en avez pas, sachez que certains enduisent la tique d’huile d’olive plusieurs fois par jour. Ça a pour effet, qu’elle se dessèche et tombe d’elle-même.
Aussi, d’autres utilisent de l’Huile Essentielle de Lavande vraie ou de Lavande aspic (légèrement diluée) directement sur la tique et ce, à plusieurs reprises. Là aussi, elle est censée tomber.
Pour ma part, je préfère la pince de manière à laisser la tique le moins longtemps possible en contact avec mon corps et ainsi éviter qu’elle ne relargue la bactérie Borrélia dans mon sang… 🙃
Une fois la tique bougée, pour les adultes, je dépose 1 goutte d’Huile Essentielle de Giroflier diluée dans un peu d’huile végétale à l’endroit de la piqûre. Je le fais 3x/jour pendant quelques jours et prends conjointement de l’argent colloïdal à raison d’1 cuillère à café 3x/jour (les enfants peuvent aussi en avoir).
Pour information, il existe également des capsules d’Huiles Essentielles vendues par Pranarom : Aromaforest. Elles peuvent être utilisées dès 12 ans en prévention comme à la suite d’une piqûre ou en cas de maladie avérée.

Si vous avez la maladie de Lyme

D’abord, il est fort probable que votre médecin vous conseille de prendre des antibiotiques. Si cette prise se prolonge, elle peut entraîner des troubles au niveau des intestins. Pour y pallier, il est conseillé de prendre pendant le temps de l’antibiothérapie ainsi qu’au cours des 2 mois qui suivent son arrêt, un complexe de prébiotiques/probiotiques et de l’extrait de Boswellia serrata (standardisé à 90 % de boswelline) qui est régénérant pour la muqueuse intestinale et anti-inflammatoire.
Pour réduire les poussées, étant donné que la bactérie Borrélia produit constamment des neurotoxines s’accumulant dans les graisses, il faudra d’abord éliminer ces toxines. Il sera alors recommandé de prendre :

  • du charbon activé à raison d’1 cuillère à soupe matin et soir dans un verre d’eau fraîche et ce, pendant 15 jours ;
  • de l’argent colloïdal dans l’équivalent d’1 cuillère à soupe (non métallique), 3x/jour.

Enfin, il existe une synergie d’Huiles Essentielles appelée Alternativ’aroma qui a déjà fait ses preuves. En en prenant 4 capsules par jour avant les repas, vous devriez ressentir des effets positifs au bout de 3 semaines. Avec des symptômes très handicapants, on peut faire un traitement d’attaque pendant 2 à 3 semaines à raison de 6 capsules/jour.

Néanmoins, sachez que quand la bactérie se sent attaquée, elle peut créer des réactions inflammatoires importantes qu’on nomme “réaction de Jarisch-Herxheimer”. Dans ce cas, il faut soit diminuer la posologie du traitement soit l’arrêter totalement pendant quelques jours, pour ensuite refaire une cure de 3 mois !

En conclusion

Vous disposez maintenant d’une série de conseils préventifs et “curatifs” face aux tiques et à leur piqûre 🤗
Cette liste n’est pas exhaustive et j’aurais pu encore ajouter d’autres remèdes bien utiles. Par choix, je suis allée vers les plus simples et qui présentent une bonne efficacité.
Quoi que vous preniez pour vous soigner, n’oubliez surtout pas que quand vous tentez de nettoyer votre corps, vous devez (comme pour toute détoxification) faire attention à ce que vous mangez et boire beaucoup d’eau pour éliminer !!!!

Si vous avez des questions ou que vous souhaitez partager d’autres remèdes qui ont fonctionné pour vous, n’hésitez pas à commenter.
Prenez bien soin de vous et profitez en toute sécurité de vos sorties “nature” 🙏💚

Articles récents